Club Performance publique

Partager

Acteur international majeur de la gestion de la relation client, Majorel conçoit et met en œuvre des expériences client personnalisées en combinant intelligemment le talent, la data et la technologie afin de répondre aux besoins de simplicité, de fluidité et de relations plus humaines exprimés par les consommateurs et usagers. Les groupes Bertelsmann et Saham ont noué un partenariat pour donner naissance à Majorel, qui regroupe Arvato CRM, Phone Group, Ecco Outsourcing et Pioneers Outsourcing. Avec plus de 48 000 collaborateurs dans 28 pays, Majorel est leader en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient.

Majorel est représenté par Juan d’Alcantara, directeur des activités Santé, Majorel.

1 min

Enquête exclusive : un niveau de compétences numériques encourageant chez les agents de l’État

Le premier volet de l’enquête réalisée par la start-up d’État Pix pour Acteurs publics et le Syntec numérique mesure les compétences numériques des agents de l’État. Un test grandeur nature qui révèle des faiblesses en matière de sécurité, de données personnelles et d’ergonomie, mais aussi une maîtrise des usages basiques plutôt bonne.

 Les 26 % de participation enregistrés dans la fonction publique le 5 décembre dernier semblent bien loin. La mobilisation contre la réforme des retraites n’a cessé de baisser chez les agents publics depuis le début du mois de décembre. 

Preuve en est : le taux global de grévistes dans la fonction publique n’a pas franchi la barre des 10 % au cours des dernières journées d’action, selon les données communiquées par Bercy à chaque fin de journée de mobilisation. Pour la nouvelle journée de mobilisation organisée ce mercredi 29 janvier, le taux de participation était même inférieur à 1 %. Il ne dépassait ainsi pas 0,58 % à la mi-journée.

Même si, comme toujours, ces chiffres sont contestés par les organisations syndicales du secteur public, qui considèrent que ces données ne reflètent en rien l’ampleur de la mobilisation, dans les rangs syndicaux, on ne nie pas pour autant la chute de la mobilisation. “Il y a une forme de lassitude et d’acceptation de la réforme, explique ainsi un représentant du personnel. Le secteur privé ne suit pas, cela ne motive pas les fonctionnaires et, par conséquent, nous avons de plus en plus de mal à les mobiliser.” 

Deux rebonds

De petits rebonds ont néanmoins été observés. Le 17 décembre tout d’abord où, à la différence des autres journées d’action, l’ensemble des syndicats de la fonction publique appelaient à la mobilisation. S’il est resté bien inférieur à celui du 5 décembre, le taux de participation avait été supérieur à celui observé une semaine avant, le 10 décembre. Le taux d’agents publics grévistes s’était alors élevé à 9,4 % contre 6,15 % le 10 décembre.


 

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×